Il y a peu J'ai lu un test de "personalité", la première question en était :

"Si vous deviez partir sur une île déserte, qu'est ce que vous y emporterez ?"

Plusieurs réponses étaient proposées, certaines personnes qui ont fait le test avec moi ont répondu, leur téléphone, un kit de jardinage ou encore un fusil de chasse ...

Aucune des quatre réponses proposées ne me plu. A quoi bon se rassurer d'objet physique là où, seul on se doit de survivre ? Si J'avais à choisir, j'emmenerai mon monde entier, composé de la totalité de ma famille et de mes amis, de mes habitudes et de ma maison. J'en emporterai la mémoire et les souvenirs. J'emporterai l'essence des objets et la conscience des Hommes. J'emporterai la spiritualité de leur pensées et leur réflexion complexe et complète. J'emporterai leur joie, leur tristesse, leur choix et ce qui les y a conduit. J'emporterai leur amitié et leur amour.

Finalement de l'exterieur il est possible que je paraisse partir dépossédée de tout mais es-ce parce que l'on ne le voit pas que l'on a rien ? N'est-on pas plus fort de la connaissance que de la matière ? Es-ce vraiment impossible d'être riche de souvenirs et de la conscience des autres ?

Puisse-t-on nous rendre compte que ce qui nous rend plus puissant et qui nous permet de survivre n'es pas seulement exterieur à nous mais peut se cacher au plus profond de notre être.